Musée de la Garde Suisse de Naters
Vous êtes ici: Page d'accueil » Sala Guardia

Sala Guardia

C'est ici que le dernier bijou du Musée de la Garde se construit

Une nouvelle salle au Musée de la Garde

Il y a des musées qui, une fois construits, ont toujours l'air pareil. On les visite rarement une seconde fois.
Il y a aussi des musée qui, une fois construits, produisent chaque année une ou deux expositions temporaires. On y retourne encore et toujours.
Et il y a une troisième sorte de musées qui, une fois construits, exposent tous les ans quelque chose de nouveau, des suppléments, et qui s'agrandiront encore. Le Musée de la Garde est de ceux-là. Depuis huit ans qu'il existe, les salles au trésor ont été enrichies de nombreux objets chaque année – et maintenant nous avons obtenu une nouvelle salle. La Sala Guardia.
Elle devra être inaugurée en 2016.

Les plans de la nouvelle Sala Guardia

5 Tableaux sur l'histoire de la Garde suisse

5 peintures sont représentées :

  • Sacco di Roma
  • Fuite au Château Saint-Ange
  • Prestation de serment
  • Détachement en cuirasse
  • Pape Jean-Paul II

Et sur les images 1 à 4, tout un chacun peut se faire immortaliser. Les gardes suisses représentés ne peuvent être achetés que par des anciens gardes ou des gardes en activité.

Tableau no 1 : SACCO DI ROMA

Sacco di Roma – scènes en détail

Le tableau no 1 représente le Sac de Rome du 6 mai 1527.
Nous reconnaissons à gauche le Capitaine de la Garde Kaspar Röist de Zurich.
Entre 100 et 200 personnes sont visibles sur le tableau, bien que seuls 18 gardes et 13 assaillants soient reconnaissables et leurs figures proposées à la vente.
Selon les scènes de combats, les visages des têtes mises en vente ne sont cependant pas tous à 100% visibles, mais au moins à 50%.
Toute personne de sexe masculin peut acheter le visage pour 500.-CHF.

Toutes les images sont vendus.

A ce propos, la première figure d'assaillant vendue va à l'ancien Président de la Confédération Pascal Couchepin. Il s'engage aujourd'hui en tant que Président de la Fondation pour la garde suisse pontificale.

Tableau no 2 : Fuite au Château Saint-Ange

Le tableau no 2 représente la fuite au Château Saint-Ange.
Les 42 gardes qui servaient au palais escortèrent le Pape Clément VII le long des 800 mètres du Passetto di Borgo vers le Château Saint-Ange.
Sur le tableau, on distingue le Pape Clément VII ainsi que 16 gardes.
Toute personne de sexe masculin peut acheter le visage pour 500.– CHF.
A cela s'ajoute un cardinal, un évêque, un prêtre et un moine. Ceux-là sont réservés aux prêtres.
Enfin, 4 nonnes et une aide de cuisine peuvent être achetées par des femmes pour 500.– CHF.

Toutes les images sont vendus.

Tableau no 3 : Prestation de serment

Le tableau no 3 représente la prestation de serment
Cette image sert de modèle. Seuls 9 gardes sont reconnaissables. En vente seulement pour les gardes. Les prix varient entre 1'500.– CHF et 2'500.– CHF.
Tous ceux qui achètent une tête doivent transmettre 10 photos différentes de leur période de garde, avec les casques, pour servir de modèle.

Toutes les images sont vendus.

Tableau no 4 : Détachement en cuirasse

Le tableau no 4 représente un détachement en cuirasse
16 gardes sont reconnaissables sur l'image.
Les têtes ne sont mises en vente qu'aux gardes. Prix : 1'000 CHF.
Chaque acheteur doit fournir au moins 10 photos.

Toutes les images sont vendus.

Tableau no 5 : Pape Jean-Paul II

Avec le tableau no 5, nous rendons hommage au Pape Jean-Paul II.